Motor On Line
Notícias-

Flash-info / Lans en Vercors / Course 2
Reportagem: Margaux Meilhac
Trophée Andros
Nouvelle victoire d´Olivier Panis au prix d´une Super Finale riche en rebondissements.

Après avoir brillamment remporté les qualificatiions au cumul des manches en ELITE PRO, l'ex-pilote de Formule 1 Olivier Panis (Audi A1 Quattro/ Comtoyou Racing ) termine sur la 1ère marche du podium de cette seconde journée sur le circuit isérois devant un public très nombreux. La Super Finale qui restera dans les annales du Trophée Andros, s'est jouée en deux temps, un drapeau rouge étant présenté après un premier départ suite à des collisions en milieu de peloton. Un second départ pour uniquement 4 tours contre 6 (comme le veut le règlement) est alors donné, seul manque à l'appel Franck Lagorce (Andros Sport/ Exagon Engineering) qui ne peut réparer sa voiture électrique. Peu de temps après le restart, Jean-Baptiste Dubourg (Renault Captur/DA Racing) tente de passer Olivier Panis en train de se récupérer après un tête à queue mais ce dernier parvint à conserver la tête jusqu'au drapeau à damiers. Au final de cette journée, Il signe sa deuxième victoire de la saison, Benjamin Rivière (Peugeot 3008/Pussier Automobiles by Clairet Sport) s'octroie la 2ème marche du podium et le leader Jean-Baptiste Dubourg la troisième.

Olivier Panis : « Gagner à domicile est un plaisir décuplé d'autant que la Super-Finale était particulièrement riche en rebondissements, c'était « très chaud » ! Le plateau en Elite Pro est vraiment relevé et chaque épreuve très disputée. Je suis très motivé pour réitérer à Super Besse le week-end prochain ! »

Et de deux pour Vincent Beltoise en ENEDIS Trophée Andros Electrique! Décidément le circuit de Lans en Vercors aura été salvateur pour Vincent Beltoise (Stef) qui courait après la victoire depuis le début de la saison. Il remporte la journée devant le leader Christophe Ferrier (Métropole Nice Côte d'Azur) qui s'adjuge le meilleur temps au tour (54.313s) lors de la finale. Beau dénouement également pour Yann Ehrlacher (Andros) qui, après 6 saisons d'absence sur la glace du Trophée Andros , peut s'enorgueillir d'être monté sur la 3ème marche du podium.

Notícias

Página inicial