Motor On Line
Notícias-

Kart: fondation Julie Tonelli retour en course Anneville
Reportagem: FIA Karting Media

Compétition monotype clé en main destinée à détecter et former les jeunes espoirs de 12 à 15 ans, le Championnat de France Junior vient de reprendre la piste à Anneville du 31 juillet au 2 août après la longue interruption causée par la pandémie. Présente depuis de nombreuses années aux côtés de la FFSA pour soutenir le karting de compétition en France, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance adhère totalement aux valeurs de sportivité et d'équité qui prévalent dans cette formule originale. Elle participe à la renommée de ce championnat et offre notamment les coupes des trois premiers.

Sous l'égide de la FFSA Academy, la 4e saison Junior a débuté sous une bonne chaleur en Normandie et la reprise n'a pas toujours été évidente pour les jeunes pilotes restés inactifs pendant de longs mois. Leur désir de résultat a parfois outrepassé leur réelle maîtrise et il a fallu toute la compétence de l'équipe d'encadrement pour les ramener à un comportement plus sage en piste. Le Championnat de France Junior comporte cinq épreuves et il n'est pas toujours bon de se précipiter au-delà de ses moyens dès le premier rendez-vous.

Les 24 karts Exprit/Vortex/Vega de type OK-Junior strictement identiques ont permis à tous les académiciens de montrer ce qu'ils étaient en mesure de faire, d'autant que l'égalité des chances était assurée par plusieurs échanges de moteurs. Si une première hiérarchie s'est dégagée, rien ne dit que les positions soient figées : les progressions sont fréquentes en Junior et chacun garde ses chances.

Giusti anime la première journée

Après la pole position d'Elliott Vayron, le jeune Alessandro Giusti résistait admirablement à la pression durant les deux manches qualificatives et remportait deux belles victoires face à des poursuivants affamés. Vayron n'était jamais loin, mais il se faisait distancer par Enzo Peugeot, régulier dans le top 3. Très rapide depuis le début de la compétition, Léo Poncel prenait la 4e place du jour devant Gaspard Simon. Micah Barthélémy jouait de malchance en ne terminant aucune manche malgré son excellent 3e chrono. Alexandra Hervé et Margaux Bonvoisin se suivaient en 12e et 13e positions.

Vayron reprend la main

Pour son retour en Championnat de France Junior, Elliott Vayron affichait ses ambitions de manière imparable en remportant sans coup férir la préfinale et la finale. Aucun de ses adversaires n'était vraiment en mesure de lui contester la première place et il réalisait également à chaque fois le meilleur temps. La bataille fut rude pour les places d'honneur. Alessandro Giusti assurait la 2e place de la préfinale, mais partait à la faute peu avant l'arrivée finale. Enzo Peugeot franchissait en second la ligne d'arrivée finale, mais un geste peu sportif lui valait d'être pénalisé en 16e position. Tous deux en 2e année de Junior comme le vainqueur, William Nicouleau et Gaspard Simon montaient sur le podium tandis qu'Antonio Leite et Romain Andriolo sortaient du top 5 à cause de pénalités pour spoiler décroché. Ce sont Yoan Gay-Bardiaux et Loris Cléricy qui inscrivaient leur nom parmi les cinq premiers. Cléricy avait ainsi repris 16 places dans les phases finales. Micah Barthélémy reprenait 17 positions et atteignant la 7e place devant Alexandra Hervé, revenue de 10 places en finale. 9e, Lucca Brizzi remontait de 12 places tout comme Clément Fidrie 10e.

La deuxième épreuve du Championnat de France Junior 2020 aura lieu le week-end prochain, du 27 au 30 août, sur le circuit de Salbris.

Notícias

Página inicial